A l’apogée de la Renaissance, l’oeuvre de Roland de Lassus associe fréquemment l’émotion de la musique profane aux compositions sacrées. Avec leurs connotations érotiques, les textes du Cantique des Cantique sont une source idéale pour réunir les sentiments sacrés et profanes. C’est au départ de sa plus célèbre chanson que Roland de Lassus écrit l’une de ses messes unitaires : Suzanne un jour. Et avec le magnificat qu’il écrit sur le madrigal Ancor che col partire de De Rore, sont réunies ici deux compositions religieuses dont les thèmes sont empruntés à des évocations de troubles amoureux.

5 Diapason award ICMA award