Aux côtés de la musique religieuse, souvent complexe, les chansons de la Renaissance sont des formes musicales simples et légères, où le texte prend souvent la valeur principale. Et ces airs, ces chansons racontent alors mieux que ne le font les livres d’histoire, les plaisirs et les peines de la vie quotidienne d’alors.

« Chansonnettes » est la sorte de cadeau que Doulce Mémoire et Denis Raisin-Dadre font à la fin de leurs concerts, avec un choix de chansons de la Renaissance données dans une atmosphère récréative, même si l’émotion plus que jamais y est présente.

On retrouve Mignonne allons voir si la rose de Jehan Chardavoine, mais aussi des chansons de Jehan Le Roy (As-tu point vu ce grand vilain, Ma maîtresse est toute angelette...), de Jacques Arcadelt (Margot, labourez les vignes), et également des chansons suscitées par Jean de Nivelle. Un disque de fête qui salue les 25 ans de l’ensemble Doulce Mémoire et qui invite à chanter soi-même ces airs de toujours !

Le choix de France Musique award 4 étoiles Classica award