De douze ans le cadet de Bach et Händel, Giovanni Benedetto Platti laisse derrière lui une collection de neuf concertos pour clavecin obligé, qui figurent non seulement parmi les exemples les plus précoces de composition pour clavier et cordes, mais également et surtout, parmi les premiers modèles spécialement écrits pour le pianoforte, ce nouvel instrument inventé par Bartolomeo Cristofori. En brillant soliste et claviériste régulier de l’ensemble Zefiro, Luca Guglielmi nous offre ici trois concertos brillants, enregistrés pour la première fois sur instruments d’époque, en alternance avec la grande Sonate pour piano en do mineur, une composition très répandue à l’époque, et la sonate baroque pour hautbois, avec le concours spécial de Paolo Grazzi. L’album vous présente ici une musique étonnante d’un compositeur qui gagne à être connu comme l’un des plus grands de son époque.

Le choix de France Musique award