Sammartini fut à son époque considéré comme l'un des compositeurs les plus talentueux de sa génération. John Hawkins écrivit en 1776 : "Ses singularités ne peuvent être imputées qu’à cette hardiesse et cette maîtrise de soi qui sont de tous temps les attributs du génie". Il plaçait les concertos et ouvertures de Sammartini à la hauteur des oeuvres d’Arcangelo Corelli et Francesco Geminiani; il avait même pour elles plus d’estime que pour celles de Georg Friedrich Händel. Mais par un tour inexplicable de l'histoire, Sammartini demeure cependant de nos jours pour le commun des mortels un illustre inconnu.
Les Muffatti ont réalisé un choix difficile parmi la pléthore de chefs-d'oeuvre conçus par Sammartini, pour n'en garder que l'essence. Par cette présentation en première mondiale d'oeuvres aux styles très diversifiés, ils espèrent rendre justice à ce génie et pouvoir partager avec le public leur enthousiasme pour ce compositeur très injustement mésestimé.