Après ses années Londoniennes et la découverte du Messiah de Händel qui l’avait profondément bouleversée, Joseph Haydn se lance dans l’écriture d’une oeuvre religieuse de grande ampleur. De la part de ce compositeur très dévot, il s’agira d’un véritable acte de foi qui le tourmentera deux années durant et duquel naîtra un oratorio d’une intensité pénétrante. Die Schöpfung (La Création), après avoir connu un succès immédiat à Vienne, conquiert l’Europe entière en moins d’un an.

Quelques mois après la sortie de Die Jahreszeiten (Les Saisons), Philippe Herreweghe poursuit donc avec cette oeuvre l’exploration des plus belles pages vocales de Haydn, accompagné des solistes Christina Landshamer, Maximilian Schmitt et Rudolf Rosen. Grâce à la complicité de deux de ses ensembles fétiches – le Collegium Vocale Gent et l’Orchestre des Champs-Élysées – et à l’extraordinaire palette de couleur et de timbres qu’il réussit à leur insuffler cette fois encore, il nous transporte avec finesse et intelligence dans l’univers intérieur du maître viennois.

Klara 10 award