On sait maintenant que les trois Funeral Sentences de Purcell ne furent pas écrites pour les funérailles de la Reine Mary en 1695. Selon la tradition de la cour d’Angleterre, ce furent encore les compositions de Thomas Morley, écrites pour les funérailles d’Elisabeth I, qui y furent chantées. La seule contribution de Purcell à l’office fut la composition des deux pièces pour les trompettes à coulisse (Marche et Canzona) ainsi que l’anthem de style archaïque Thou knowest Lord. Durant le cortège funèbre jusqu’à l’abbaye de Westminster, deux marches écrites pour une bande de hautbois par Paisbile et Tollet furent jouées. Cet enregistrement réunit à la fois toutes les musiques de funérailles de la Reine Mary, ainsi que celles de la même cérémonie pour Elisabeth I en 1603. Au milieu du XVIIe siècle, Thomas Tomkins resta l’un des plus fidèles musiciens au service de la monarchie ; la Pavane datée de 1649 est une lamentation sur la mort de Charles Ier et il ne serait pas étonnant que les Burial Sentences soient aussi liés au décès du monarque. Le programme est complété par les sublimes anthems « a capella » de Purcell et un émouvant anthem de Weelkes sur la mort de Thomas Morley. Après le succès de l’enregistrement des Musicalische Exequien de Schütz qui a été élu « Record of the Year » par la revue Gramophone, ce disque sera un des événements majeurs de la rentrée 2013.

Supersonic PIZZICATO award Clef ResMusica award Gramophone's Choice award