Création récente de Stefano Gervasoni, Antiterra, interprétée par l'Ensemble MDI, sous la direction de Yoichi Sugiyama, est le premier enregistrement du compositeur italien sous le label æon. Né à Bergamo (Italie), en 1962, Stefano Gervasoni commence l’étude de la composition en 1980 sur suggestion de Luigi Nono. Après avoir fréquenté la classe de György Ligeti en Hongrie, il complète sa formation auprès de l’IRCAM. Ses rencontres avec Luigi Nono, Brian Ferneyhough, Peter Eötvös et Helmut Lachemann ont été décisives pour le développement de sa vocation et de son talent. Son espace musical met en jeu une hiérarchie sous-jacente qui ne repose pas seulement sur l'échelle des douze sons, mais plus profondément sur la modalité d'être des sons et sur leurs affinités, une caractéristique qui est celle, en vérité, de tous les grands compositeurs. Son spectre va des éléments bruités aux consonances les plus pures. Le génie du compositeur tient à sa capacité d'harmoniser des sonorités fortement individualisées, de les lier ensemble tout en les différenciant, et d'atteindre à un discours musical articulé, cohérent, même si, et c'est peut-être là que la musique de Gervasoni se distingue le plus radicalement de celle de ses contemporains, ces sonorités singulières ne se contentent pas d'être structurelles, mais sont aussi gorgées d'expressivité, nous conduisant à la source même des émotions.

5 Diapason award Grand Prix Academie Charles CROS award 4 étoiles Monde de la Musique award