2017 fut un grand cru pour Giovanni Antonini : un Echo Klassik, deux Gramophone Awards et un Diapason d’Or de l’Année couronnèrent ses enregistrements récents…. Gramophone a notamment couronné « Il Distratto », le volume 4 de son intégrale des Symphonies de Haydn commencée chez Alpha en 2014. Pour le sixième volume qui paraît en 2018, le chef milanais retrouve l’orchestre de Bâle, qui partage l’intégrale avec Il Giardino Armonico et qu’il connaît très bien puisqu’il les dirige très souvent et qu’ils ont fait de nombreux enregistrements ensemble (dont le volume 5 de l’intégrale Haydn !). Cette fois-ci, il propose un programme autour des symphonies d’inspiration « sacrée » : la Symphonie n° 26 « Lamentatione » fut composée en 1768 pour la Semaine Sainte, la Symphonie n° 30 fut baptisée « Alleluja » à cause du chant grégorien qui a inspiré le compositeur. La 41e Symphonie est composée en 1769.