Avec la participation de : Quatuor Giardini

Au merveilleux mythologique de la scène lyrique baroque, le romantisme substitue le merveilleux féerique. Le conte de fées est omniprésent sur la scène française, qu’il s’agisse de théâtre parlé, de ballet ou d’opéra. Il n’est pas fortuit que Cendrillon ou Barbe Bleue séduisent tant de musiciens du XIXème siècle…

Initié par le Palazetto Bru Zane, ce projet est construit comme « un conte » universel inspiré de Cendrillon, La Belle au bois dormant, Barbe-bleue, Le Petit Poucet… mis en musique par les compositeurs français de l’époque romantique. Il mélange ainsi musiciens célèbres (Offenbach, Massenet, Chausson, Rossini (en français)) et compositeurs peu ou pas du tout connus (Viardot, Silver, Serpette, De Rillé, Isouard). 

Imaginé par Alexandre Dratwicki et transcrit par lui pour un quatuor avec piano et deux chanteuses – une soprano et une mezzo – cet opéra imaginaire est magnifiquement incarné par Jodie Devos et Caroline Meng qui, à un moment du récit, se travestit et  incarne tout à la fois une reine ou un prince. De son côté, la soprano, in fine pimpante princesse de Massenet et d’Offenbach, connaîtra d’abord les tourments de l’incertitude amoureuse.

ffff Télérama award Choc de l'année Classica 2016 (Label) award