Après un premier disque Schmelzer salué avec enthousiasme par la critique (Editor’s Choice de Gramophone, Choc de Classica), l’ensemble Masques dirigé par Olivier Fortin revient chez Alpha dans un programme alliant des oeuvres de Muffat, Kerll ou encore Pachelbel avec celles d’un compositeur resté totalement inconnu, Romanus Weichlein (1652 – 1706).

Moine bénédictin, préfet et compositeur attitré de l’abbaye de bénédictines de Säben, Romanus Weichlein laissa plusieurs collections de sonates et de messes mais aussi de grandes chaconnes; autant de pages magnifiques qui s’inscrivent dans la tradition de ses compatriotes Biber, Johann Heinrich Schmelzer, Pavel Josef Vejvanovský et Georg Muffat.

Dans ce nouveau programme, L’ensemble Masques présente à la fois des pièces d’ensemble, d’autres pour clavecin seul ou à deux clavecins (le 2e clavecin étant joué par Skip Sempé), toujours dans l’expressivité, l’éloquence et la profondeur d’interprétation qu’on lui connaît.

 

Diapason d'Or award ffff Télérama award Choc Classica award