La Passion selon, saint Jean d’Alessandro Scarlatti est la première passion écrite en Italie au XVIIe siècle. Scarlatti traite le rôle de l’Évangéliste (un registre de mezzo soprano) d’une façon très particulière, accordant à son récit de nombreux accents émouvants. La voix du Christ (basse) est constamment auréolée d’un accompagnement de cordes.

La version proposée par Leonardo García Alarcón intercale des méditations confiées au chœur ; celles-ci proviennent des répons pour le Semaine Sainte, compositions polyphoniques qui révèlent un genre très peu connu pratiqué par ce compositeur.