Lorsque parut leur premier CD (FUG602, Regency's Nights), Jean-Louis Rassinfosse et Jean-Philippe Collard-Neven n'étaient pas des inconnus, l'un dans la sphère jazz, l'autre dans celle de la musique contemporaine. Mais comment cet Objet Sonore Non Identifié allait-il être perçu ? En réalité, le jazz de chambre proposé par un des bassistes les plus attachants de sa génération et un des pianistes les plus sensibles de la scène musicale atteignit sa cible. Car le partenaire de Chet Baker et le défricheur du répertoire contemporain forment un duo de connivence, de chaleur, d'attention au son qui communique ses émotions sans fard. D'où les appréciations les plus flatteuses et les prix qui ont couvert cette parution, aussi bien dans la presse classique que dans la presse jazz. Toujours capté avec un soin jaloux par les micros du magicien Jarek Frankowski, les revoici pour ce second volet exploratoire d'un univers sonore pur, à la tendresse et au bonheur étonnement communicatifs, qu'ils rendent visite à Michel Legrand, Johannes Brahms ou Antonio Carlos Jobim.