La musique instrumentale de Zelenka ne représente qu’une petite fraction de sa production, comparé à l’imposante quantité de musique sacrée qu’il a composée. Avec leur publication par Camillo Schönbaum vers 1956, ses Sonate a due Hautbois e Basson con Basso Continuo, ZWV 181, composées à Vienne en 1715-1716, ont été un premier pas dans la redécouverte de ce compositeur tchèque ; elles représentent aujourd’hui l’une des jalons les plus importants du répertoire de tout hautboïste et bassoniste du fait de leur extrême virtuosité et de leur qualité intrinsèque, supérieure à la plupart des pièces contemporaines destinées au même effectif. Les capacités expressives et techniques du hautbois et du basson sont exploitées à leur maximum ; en témoignent le caractère brillant des mouvements rapides ainsi que la douceur des mouvements lents.

Après une longue absence, le tout premier enregistrement de l’ensemble Zefiro est à nouveau disponible, pour la première fois en double album. Les hautboïstes Alfredo Bernardini et Paolo Grazzi et le bassoniste Alberto Grazzi sont entourés d’un continuo de rêve : Rinaldo Alessandrini, Rolf Lislevand, Lorenz Duftschmid...