Nikita Boriso-Glebsky est issu de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, où il s’est perfectionné auprès d’Augustin Dumay après avoir accompli des études complètes au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou avec Eduard Grach. Lauréat des Concours Oistrakh, Tchaïkovsky, Reine Elisabeth, Kreisler et Sibelius, il a déjà une vaste expérience de la scène et a participé à l’enregistrement de l’intégrale Vieuxtemps avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et Patrick Davin (Fuga Libera). La sortie de son CD consacré à Lalo est pour lui une nouvelle étape dans la reconnaissance internationale.

Le Lillois Edouard Lalo, d’origine espagnole, était fils d’officier et fur mis au ban de sa famille pour avoir suivi une carrière musicale. Violoniste et altiste (au sein du Quatuor Armingaud), il s’efforça de propager le goût de la musique de chambre en France avant de se concentrer sur des œuvres plus populaires qui fixèrent sa réputation (Symphonie espagnole). Sur ce disque Nikita Boriso-Glebsky interprète avec Sinfonia Varsovia (sous la direction d’Augustin Dumay) la fameuse Symphonie espagnole. Ensuite il interprète (avec Jean-Philippe Collard) l’unique Sonate pour violon et piano, née comme « Grand duo concertant » en 1852 et révisée vingt ans plus tard. C’est une œuvre charmante que créeront en 1873 deux célèbres musiciens amis : Pablo de Sarasate et Georges Bizet. Et pour finir ce disque : Guitare et Arlequin pour violon et piano. A découvrir !

5 Diapason award