Terpsichore Musarum est le plus important recueil de musique de danse édité en Allemagne au début du XVIIe siècle. Il réunit plus de 400 danses et airs de ballet d’origine française que le compositeur a collecté suite à ses contacts avec un violoniste français, Francisque Caroubel. Il s’agit en fait d’un répertoire qui appartient à ce que les XXIV Violons du Roi jouaient à la cour de France. Néanmoins, quelques indications évoquent d’autres instrumentations, ce qui justifie ici le choix des quatre ensembles à qui est confiée cette sélection de danses tirées de ce recueil.