Dans la première moitié du XVIe siècle, les petits instruments à cordes se développent et trouvent peu à peu leur synthèse dans le «vyollon», mentionné pour la première fois en 1523 à la cour de Savoie. C’est à la même époque que les premiers violons apparaissent dans les peintures, telles cette fresque de Gaudenzio Ferrari qui illustre la pochette de ce disque. Le programme reconstitue le contexte musical de ces années, et propose pour la première fois un panorama des répertoires des premiers violons : d’une part, la musique franco-flamande qui fleurit en Italie depuis le milieu du XVe siècle ; d’autre part, le style italien qui renaît de ses cendres. Motets, ricercari, contrepoints, madrigaux et danses participent à cette redécouverte qui enrichit la découverte des instruments anciens, l’une des spécialités de RICERCAR. Cet enregistrement est réalisé par le MIROIR DE MUSIQUE, jeune ensemble dont les membres sont en majorité des anciens étudiants de la Schola Cantorum Basiliensis. Un programme passionnant défendu par des interprètes qui associent le savoir à l’émotion.