Parmi les oeuvres de forme libre pour orgue de Johann Sebastian Bach, on distingue divers genres principaux, que la terminologie ne permet cependant pas de délimiter strictement : le prélude, la toccata et la fantaisie. Pour Bach, ils représentent avant tout des types d'écriture qui permettent de se confronter aux limites de la technique du jeu du clavecin et de l'orgue, sans être soumis à un cadre formel strict.



Léon Berben Passé maître dans la pratique de l’orgue et du clavecin, ses connaissances étendues de l’histoire de la musique et des pratiques historiques font de LÉON BERBEN l’un des meneurs de la jeune génération de la musique ancienne. Son répertoire s'étend de 1550 à 1750, mais son intérêt se porte principalement sur la musique allemande, les virginalistes et Jan Pieterszoon Sweelinck. Il a signé comme co-auteur des articles pour Die Musik in Geschichte und Gegenwart. L’étude intensive des sources et le constant travail de recherche confèrent une qualité particulière à l’art de l’interprétation de Léon Berben. Ses enregistrements solos sur instruments historiques ont été encensés par la critique et ont obtenu de nombreuses récompenses, dont le Diapason d’or, le « Choc » du Monde de la Musique et Prix trimestriel de la Deutsche Schallplattenkritik. Léon Berben est né en 1970 à Heerlen aux Pays-Bas et vit à Cologne. Il étudie l'orgue et le clavecin à Amsterdam et à La Haye auprès de Rienk Jiskoot, de Gustav Leonhardt, de Ton Koopman et de Tini Mathot, et y obtient le diplôme de soliste. Il est le claveciniste de Musica Antiqua Köln (Reinhard Goebel) dès mars 2000. Il donne au sein de cette formation des concerts en Europe, en Asie et en Amérique du Nord et du Sud, et enregistre de nombreux CDs pour Deutsche Grammophon / Archiv Produktion. Depuis la dissolution de l'ensemble fin 2006, il poursuit une carrière de soliste qui le conduit dans les festivals internationaux les plus renommés.

www.leonberben.org

Preis der Deutschen Schallplatten Kritik award 5 Diapason award