Pour cet enregistrement consacré à la musique de Buxtehude, le fondateur de l’ensemble Arcangelo, Jonathan Cohen, est rejoint par un trio de choc, deux habitués du label Alpha, Sophie Gent et Thomas Dunford et le gambiste Jonathan Manson. Si Dietrich Buxtehude est surtout célèbre pour ses pièces d’orgue et ses cantates ainsi que pour le long voyage que fit le jeune Bach pour le rencontrer, sa musique de chambre reste quasiment inconnue : au milieu des années 1690, au sommet de sa gloire, Buxtehude publia l’un après l’autre deux recueils comprenant chacun sept sonates pour violon, viole de gambe et basse continue. Ce sont les oeuvres du premier recueil (1694) - désigné comme opus 1 - que l’ensemble Arcangelo a enregistrées ici. Ces sonates se caractérisent par un côté expérimental prononcé, tant dans la répartition des instruments que dans leur traitement.