Toutes les nouvelles

Nouveautés janvier 2018 / 1

Publié le vendredi 12 janvier 2018


 

SHOSTAKOVICH
SYMPHONY NO. 6 - SINFONIETTA


Estonian Festival Orchestra
Paavo Järvi

La famille Järvi est une figure centrale de la vie musicale estonienne. Paavo assure désormais la direction du Festival de Pärnu, qui rassemble chaque année au mois d’août les meilleurs musiciens estoniens, rejoints par la fine fleur des orchestres européens : Deutsche Kammerphilharmonie, Orchestre Philhar- monique de Berlin, Orchestre de Paris etc... Des musiciens que Paavo Järvi (qui vient d’être nommé à la tête d’une des meilleures phalanges mondiales, la Tonhalle de Zürich) côtoie régulièrement et qu’il fait ici travailler   « sans prétention, de manière collégiale et chaleureuse » pour une série de concerts extrêmement conviviaux au bord de la Baltique : « magique et incroyablement séduisant » écrit Die Welt. Paavo Järvi a décidé de faire des enregistrements avec cet orchestre exceptionnel. Pour ce premier opus, il a choisi Chostakovitch, figure incontournable du XXe siècle, de la région et des Järvi, que Paavo enfant croisait lorsque le compositeur venait visiter son père Neeme ! La Symphonie n° 6 et la Sinfonietta dans un arrangement rare pour orchestre à cordes et timbales d’Abram Stasevich composent ce programme. Cette première parution en 2018 marquera également les 100 ans de l’indépendance de la République estonienne et une tournée qui emmènera l’orchestre dans plusieurs grandes villes européennes.

ÉCOUTER / ACHETER

FALLA - RAVEL - BERIO
black is the colour


Anna Stéphany
Labyrinth Ensemble
 

Alpha poursuit sa collaboration avec le Festival d’Aix-en-Provence et son Académie qui fêtera ses 20 ans en 2018. Nous vous invitons à découvrir des interprètes de grand talent qui nous entrainent dans un voyage en Auvergne, Sicile, Arménie et Azerbaïdjan grâce aux Folk Songs de Luciano Berio, en Andalousie avec la Psyché de Falla sur un poème de Georges-Jean Aubry, et dans le monde de Jules Renard avec les Histoires naturelles composées par Ravel. Ces dernières sont ici enregistrées dans une version chambriste : « Ravel ayant autorisé Manuel Rosenthal à réaliser une transcription pour grand orchestre que nous trouvions un peu grandiloquente, nous sommes partis à la recherche d’un « chasseur d’images » (pour reprendre le titre d’une des Histoires naturelles), qui saurait transcrire cette œuvre sans perdre son aspect intime et délicat [...] Nous espérons que vous serez comme nous séduits par le travail d’Arthur Lavandier qui restitue à merveille les timbres et accents si raffinés de Ravel » dit Clément Noël, hautboïste et membre de l’ensemble suisse Labyrinth. Véritable révélation, Anna Stéphany interprète ce programme avec sa technique, sa sensualité et son émotion qui ont fait mouche au tout dernier festival de Glyndebourne où elle a véritablement triomphé, cette fois en terres mozartiennes.

ÉCOUTER / ACHETER

BEETHOVEN
DIABELLI VARIATIONS


Martin Helmchen
 

Le pianiste Martin Helmchen rejoint Alpha pour plusieurs enregistrements. Reconnu comme l’un des grands pianistes de sa génération, grand interprète du répertoire allemand, Helmchen explorera divers compositeurs et époques (dont Messiaen !) mais Beethoven va tenir une place prépondérante dans ses projets d’enregistrement à venir. En attendant l’intégrale des concertos prévue pour 2020, il s’attaque ici aux Variations Diabelli, « un climax dans la vie d’un pianiste ». Il voit ces variations comme un « voyage au cœur de l’infinité des sentiments humains et des humeurs, tour à tour profondes, philosophiques, satiriques ». Il les considère également comme une œuvre visionnaire qui annonce le futur et contient en elle les prémices du minimalisme, de l’atonalité, de l’abstraction du XXe siècle. Cet enregistrement est le résultat d’un long cheminement personnel et de nombreux concerts ; une version puissante dans laquelle chaque variation est un chef-d’œuvre à part entière.

ÉCOUTER / ACHETER

Grammy awards 2018

Publié le mercredi 29 novembre 2017

Outhere Music est fier de vous annoncer que 3 albums Alpha Classics ont été nommés aux GRAMMY Awards 2018 !

Best Classical Solo Vocal Album

Barbara Hannigan & Ludwig Orchestra


DÉCOUVREZ L'ALBUM


Best Chamber Music / Small Ensemble Performance

Patricia Kopatchinskaja & The Saint Paul Chamber Orchestra

DÉCOUVREZ L'ALBUM

Best Chamber Music / Small Ensemble Performance

Arcangelo
Sophie Gent, Jonathan Manson, Thomas Dunford, Jonathan Cohen

 

ECHO KLASSIK 2017

Publié le lundi 30 octobre 2017

L'ACHÉRON & IL GIARDINO ARMONICO PORTÉS AU PINACLE !

Deux artistes Outhere Music viennent de se distinguer ce dimanche 29 octobre à Hambourg lors de l'édition 2017 des Echo Klassik.

Découvert en 2014 par Jérôme Lejeune, directeur artistique du label Ricercar, l'ensemble L'Achéron et son directeur François Joubert-Caillet
ont été primés dans la catégorie

Symphonic Recording (Music up to and Including 18th Century)

pour leur album consacré aux Ouvertures de Johann Bernhard Bach.

François Joubert-Caillet / © Olivier Walterscheid

DÉCOUVREZ L'ALBUM

_________________________________

Engagés depuis 2014 dans leur projet ambitieux de l'intégrale des symphonies de Haydn qui s'achèvera en 2032, Il Giardino Armonico et son chef Giovanni Antonini n'en oublient guère leurs premières amours dévouées à la musique baroque. Ils sont ainsi récompensés dans la catégorie

Concert Recording (Music up to and Including 18th Century)

avec leur album dédié à la musique pour flûte de Georg Philipp Telemann sorti chez Alpha Classics.

Giovanni Antonini / © Olivier Walterscheid

DÉCOUVREZ L'ALBUM

Première sortie mondiale du dernier opéra de Stradella

Publié le mercredi 4 octobre 2017

par Andrea De Carlo & l’ensemble Il Pomo d'Oro

Ce 9 septembre, Andrea De Carlo et l’ensemble Il Pomo d’Oro ont achevé l’enregistrement du dernier opéra de Stradella, Doriclea, à Caprarola (Viterbo), un album qui sortira l’année prochaine dans le cadre du projet Stradella du label Arcana. À cette occasion, ils ont réuni une distribution absolument remarquable, composée notamment d’Emőke Baráth (Doriclea), Xavier Sabata (Fidalbo), Giuseppina Bridelli (Lucinda), Luca Cervoni (Celindo), Gabriella Martellacci (Delfina) et Riccardo Novaro (Giraldo). Un ensemble d’interprètes extraordinaires pour ce chef-d’œuvre récemment redécouvert de Stradella, mort quelques mois seulement après la création de l’opéra en février 1682, après avoir été poignardé dans les rues de Gênes par un tueur à gages.

Le 2 septembre 2017, juste avant l’enregistrement, l’ensemble a donné une formidable représentation de l’œuvre dans l’Auditorium Parco della Musica (Accademia Nazionale di Santa Cecilia) à Rome. Dans le public se trouvait l’un des plus grands admirateurs de Stradella, le compositeur Salvatore Sciarrino, qui s’est inspiré de la vie haute en couleur et de l’œuvre du compositeur du XVIIe siècle pour son dernier opéra, Ti vedo, ti sento, mi perdo, qui sera créé à La Scala en novembre.