Découvrez nos nouveautés : 23 Mars 2018 !

Publié le 23/03/2018

LINN RECORDS

Johannes Brahms
The Symphonies


Robin Ticciati
Scottish Chamber Orchestra
 

Alors que Robin Ticciati entame sa dernière saison avec le Scottish Chamber Orchestra, Linn célèbre son passage mémorable à la tête de la phalange avec un enregistrement de quatre des chefs-d’œuvre pour orchestre les plus sublimes jamais écrits. La longue tradition d’enregistrement de ces œuvres révolutionnaires souligne la confiance que Ticciati place non seulement dans sa propre vision de ces symphonies, mais aussi dans son partenariat avec les musiciens du SCO, qui apprécient tout particulièrement l’écriture hautement virtuose de Brahms. Cet enregistrement constitue une suite logique à ceux consacrés aux symphonies de Mozart, Brahms ayant fait évoluer le classicisme formel jusqu’à l’ère romantique. Au début de la saison 2015-2016, quand le SCO a donné les quatre symphonies, Ticciati a exposé ainsi ses objectifs : « Le défi [...] est de trouver un son brahmsien avec l’orchestre, quelque chose d’incroyablement sombre, automnal et pourtant imprégné de contrepoint. » Dès 2017, ce son brahmsien était parachevé ; les interprétations de Ticciati sont à la fois musclées et énergiques, incroyablement détaillées et vivantes. Lamaîtrise du tempo, du phrasé et de l’équilibre forge des interprétations d’une transparence et d’une couleur extraordinaires. Cet enregistrement marque un tournant majeur dans la carrière de Ticciati.

 


Gabrieli for Brass
 Venetian Extravaganza


Reinhold Friedrich
Royal Academy of Music
Juilliard School Brass
 

Cette fascinante collaboration trans-atlantique entre les joueurs de cuivres de la Royal Academy of Music de Londres et ceux de la Juilliard School de New York nous offre à entendre des chefs-d’œuvre intemporels de Giovanni Gabrieli et de ses contemporains vénitiens. Sous la direction de Reinhold Friedrich, célèbre trompettiste soliste et trompettiste principal du Lucerne Festival Orchestra, les musiciens mêlent les instruments et l’intellect modernes à la technique et à l’accord du XVIesiècle pour mettre toutes les chances de leur côté dans ce répertoire profondément exigeant. La magnifique acoustique de Saint-Jude à Hampstead constitue un glorieux écrin sonore ; les ondes dorées des trombones riches et chauds alternent avec l’articulation brillante et cristalline des trompettes. Jonathan Freeman-Attwood, le directeur de l’académie, qui a produit l’enregistrement, explique : « Nous espérons que cela montrera de Gabrieli l’image du compositeur d’une musique très intimiste autant que d’une polyphonie vénitienne extraordinairement grandiloquente. » Ce remarquable enregistrement présente certaines des œuvres instrumentales les plus fascinantes et séduisantes de la fin de la Renaissance, dans des interprétations dignes de l’héritage extraordinaire de Gabrieli et de la réputation de ces deux institutions remarquables.
 

ALPHA

Edward Elgar
Cello Concerto
Piano Quintet


Marie-Elisabeth Hecker
Antwerp Symphony Orchestra
Edo de Waart
 

Après avoir dédié plusieurs disques à la musique de chambre de Brahms et Schubert, la violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker enregistre un grand concerto avec orchestre, démontrant ainsi toute la force de son talent. Composé entre 1918 et 1919, le Concerto Op. 85 d’Edward Elgar reçut un accueil mitigé lors de sa création, mais s’est depuis inscrit parmi les incontournables du répertoire pour violoncelle. En complément, Marie-Elisabeth Hecker retrouve ses partenaires de musique de chambre, les violonistes Carolin Widmann & David McCarroll, l’altiste Pauline Sachse et le pianiste Martin Helmchen, pour le Quintette avec piano d’Elgar, oeuvre qu’il composa en même temps que son Concerto Op. 85 et qui fut créée à Londres, en 1919.
 


Johannes Brahms
Concerto No. 2


Nelson Goerner
NHK Symphony Orchestra
Tadaaki Otaka
 

Enregistré en live le 20 mai 2009 à Tokyo avec l’Orchestre symphonique de la NHK, dirigé par Tadaaki Otaka, ce concert laisse entendre toute la poésie déployée par le pianiste Nelson Goerner, poésie devenue la marque de fabrique du pianiste au fil de ses enregistrements consacrés à Chopin ou Debussy. Son interprétation fait également preuve d’une virtuosité sans faille, d’une précision et d’une force qui le font s’inscrire parmi les plus grands pianistes de notre temps. Cet enregistrement tient tout particulièrement à coeur à Nelson Goerner, car le Concerto pour piano et orchestre n° 2 de Brahms est pour lui un immense chef-d’oeuvre. Créée en 1881, à Budapest, avec Brahms lui-même au piano, l’oeuvre remporta un succès immédiat auprès de la critique comme du public.
 


ARCANA

Suite Case
Violin Duos from Vivaldi to Sollima


Chiara Zanisi
Stefano Barneschi
 

Trop peu joué, trop peu enregistré et largement sous-estimé, le répertoire pour deux violons seuls a vu sa popularité augmenter dans les premières décennies du XVIIIe siècle. Mais peu de mélomanes savent qu’Antonio Vivaldi fut parmi les premiers à s’intéresser au genre, avec un ensemble peu connu de quatre sonates qu’il aurait composées, selon une hypothèse enthousiasmante, pour les jouer avec son père lors de sa tournée en Europe centrale (1729-1730). Le premier violon d’Il Giardino Armonico, Stefano Barneschi, et Chiara Zanisi, déjà présente dans le catalogue d’Arcana (Sonates de Bach pour violon et clavecin avec Giulia Nuti), nous emmènent en voyage à travers cette littérature relativement restreinte, de Vivaldi à Berio en passant par Leclair, Telemann et Tessarini notamment. Le programme est complété par une pièce du brillant violoncelliste et compositeur italien Giovanni Sollima, écrite spécialement pour ce projet. Son dernier mouvement, « Alleluja », est un hommage à la fois au finale de l’Exsultate, jubilate de Mozart et à l’église de Sant’Antonio Abate (Milan), où la pièce de jeunesse de Mozart fut créée et où ce programme a été enregistré.